Présentation officielle de la SmartWatch 2 de Sony

Smartwatch : à quoi ça sert ?

La montre intelligente, nouvelle extension du Smartphone ?

La Galaxy Gear de Samsung est sortie le 25 septembre, et la SmartWatch 2 de Sony, repoussée, devrait la suivre de peu. Ces nouvelles montres connectées n’affichent pas leurs nombreuses fonctionnalités – notifications, gestions des appels ou encore podomètre – par hasard. Elles ont une mission : devenir le second écran de votre Smartphone.

La montre intelligente, extension du Smartphone

En pratique, une « SmartWatch » s’utilise comme une extension de votre Smartphone, lorsque vous ne pouvez ou ne souhaitez pas l’utiliser. Sur les écrans tactiles de la Galaxy Gear et de la SmartWatch 2 (respectivement 1,6 et 1,9 pouces), vous pouvez discrètement consulter vos messages, emails, mais aussi vos comptes Twitter, Facebook, votre calendrier, ou encore votre historique d’appels. Une légère vibration signale chaque nouvelle notification.

Si la Galaxy Gear possède un micro intégré, il faudra une oreillette Bluetooth à la SmartWatch 2 pour que la fonction de gestion des appels prenne tout son sens. Vous pouvez alors répondre au téléphone depuis votre montre, sans avoir à sortir votre Smartphone. Pratique dans les transports en commun ! Les montres de Samsung et Sony permettent aussi de rejeter les appels, ou de couper le vibreur pour laisser sonner sans déranger vos voisins.

Hors connexion aussi, elles offrent quelques fonctionnalités intéressantes : outre l’affichage de l’heure et l’alarme digitale, la Smartwatch 2 fait lampe d’appoint. Surtout, elles téléchargent vos emails, ce qui vous permet de les consulter (dans leur intégralité mais sans les pièces jointes, ce qui n’est pas le cas de toutes les « smartwatches ») même lorsqu’elles ne sont pas connectées à votre Smartphone.


Premières impressions de CNETfrance sur la SmartWatch 2

Partenaire de tous vos terminaux Android ?

Là, ça devient un petit peu plus compliqué. La SmartWatch 2 ne se synchronise qu’avec des terminaux Android. Oubliez donc les Smartphones et tablettes tournant sous iOS, Windows Phone et les Blackberry. La synchronisation se fait par NFC pour les modèles récents, mais c’est une connexion Bluetooth qui permet à la montre et au mobile de communiquer.

La Galaxy Gear, quant à elle, n’est actuellement compatible qu’avec le Smartphone Galaxy Note 3, mais devrait bientôt s’appairer aussi avec les Samsung Galaxy S3 et S4, lorsque la mise à jour Android 4.3 sera disponible pour ces terminaux.

De fait, la Galaxy Gear ne peut donc pas se synchroniser avec une tablette, à l’inverse de la SmartWatch 2. La montre connectée de Sony propose alors les mêmes services qu’avec un Smartphone (en dehors de la gestion d’appels, bien entendu). Elle pilote votre lecteur de musique, ou contrôle le déclencheur de l’appareil photo intégré. Que les espions en herbe se rassurent toutefois, la Galaxy Gear compense ce manque par un gadget plutôt amusant : elle intègre en effet une caméra qui lui permet de réaliser de très courtes vidéo.


Prise en main de la Galaxy Gear avec le Galaxy Note 3 (en anglais)

Une utilisation des applis pour les pro ?

Si une utilisation semi-professionnelle se dessine déjà pour les SmartWatches, il faudra probablement attendre que leurs capacités de stockage augmentent pour tirer parti au maximum des possibilités des applications comme par exemple « Présentation Pal » pour SmartWatch 2, qui permet de naviguer entre les « slides » de votre présentation d’un simple contact avec la montre.

Sur ce terrain, Samsung a pris un peu d’avance en annonçant une version optimisé d’Evernote pour le lancement de la Galaxy Gear. Mais Sony ne compte pas se laisser distancer : en plus de la dizaine d’applications préinstallées, en tout 200 mini-applications accompagneront sa SmartWatch 2, toutes disponibles sur le Google Play Store. Une direction plus ouverte que celle prise par Samsung qui distribuera ses mini-applications via une plateforme dédiée.

Côté esthétique et prix

Question esthétique, le bracelet de la SmartWatch 2 peut être remplacé par n’importe quel bracelet de montre de la même taille. La Galaxy Gear n’offre pas cette option, car sa caméra embarquée se situe précisément dans son bracelet. Pour palier ce manque de personnalisation, Samsung la décline en cinq coloris : noir, blanc, gris, rose, orange et jaune.

Si la SmartWatch 2 est annoncée avec une autonomie de trois à quatre jours en utilisation régulière et se charge par port micro-USB standard, la Galaxy Gear en revanche ne peut compter que sur 25 heures d’autonomie, soit une journée en utilisation courante.

Leurs prix aussi les différencient : la SmartWartch 2 sera vendue 199€, tandis que la Galaxy Gear est annoncée à 299€.

Les futures montres connectées d’Apple et Google

Et si leurs concurrentes, la Pebble lancée grâce à Kickstarter et la MetaWatch des anciens de la marque Fossil, peinent à séduire le grand public, la guerre des « SmartWatches » est annoncée.

Car chez Apple, aucune annonce officielle n’a encore été consentie, mais beaucoup de fuites tendent à indiquer une sortie pour l’an prochain : la marque a déposé le nom « iWatch » dans plusieurs pays, embauché de nouveaux ingénieurs et l’on parle d’une nouvelle version d’iOS capable de synchroniser les terminaux déjà existant à ce nouveau produit.

Du côté de Google, un brevet de « montre intelligente » dotée d’un « écran double rabattable » et d’une « interface utilisateur tactile » a été déposé… dès 2011 !

Alors d’après vous, les montres intelligentes se contenteront-elles d’étendre les fonctionnalités des Smartphones ou vont-elles les remplacer ?

Liens :

– Le site de la première version de la SmartWatch de Sony
– Le site de Samsung et la page dédiée au duo Galaxy Gear + Galaxy Note 3

Découvrez les meilleures bracelets et montres connectées de la boutique Orange

Voir les produits

Toute l'actualité numérique dans votre
boite mail, ça vous tente ? Abonnez-vous !