Trois smart cities à la loupe

Fujisawa, Songdo, Masdar : et si vous habitiez dans une ville intelligente ?

Plusieurs villes dites intelligentes sortent progressivement de terre. On les appelle aussi les smart cities, sans doute en référence aux smartphones et aux objets intelligents de type smartwatchs… Construites comme des villes autonomes, elles ont l’ambition de nous donner à voir la ville de demain grandeur nature. Petit tour d’horizon de trois smart cities : Fujisawa, Songdo et Masdar.

Fujisawa par Panasonic au Sud de Tokyo, en cours de construction, est développée par Panasonic sur le site d’une ancienne usine du groupe. 3000 habitants y sont attendus d’ici 2018.

En chantier depuis 2001, Songdo en Corée du Sud est construite par Gale, un puissant groupe immobilier américain. Beaucoup plus ambitieuse, Songdo espère accueillir près de 300 000 travailleurs et 65 000 résidents d’ici 2020.

Les Emirats Arabes Unis, qui cherchent à anticiper l’ère post pétrole, ont investi 18 milliards de dollars pour bâtir Masdar, une ville en plein désert fonctionnant à 100% avec des énergies renouvelables.

Imaginez-vous vivant au cœur d’une ville intelligente, vous auriez des outils simples pour vous permettre d’agir sur vos dépenses d’énergie, avec des compteurs intelligents et des applications mobiles pour visualiser votre consommation, pour comprendre ce qui consomme le plus, à quel moment (déjà, en France, Orange s’est associé avec Veolia pour créer « M2Ocity » afin de proposer des services similaires)… Des capteurs détecteraient la présence humaine ou la température et règleraient la lumière ou le chauffage automatiquement, sans que vous ayez besoin d’y penser. Une autre application vous permettrait d’interconnecter différents modes de transport pour gagner du temps et alléger votre bilan carbone, calculant au mieux votre itinéraire : d’abord le tram, puis une voiture en auto-partage, jusqu’à trouver pour vous la place de parking la plus proche…

Une ville intelligente est d’abord une ville écologique

Les villes intelligentes cherchent en premier lieu à réduire les émissions de CO2, que ce soit par le recours aux énergies renouvelables, par l’optimisation des flux d’énergie, par l’utilisation de capteurs pour adapter la consommation d’énergie aux besoins réels, etc. Par exemple, à Fujisawa, l’éclairage public s’allume uniquement lorsque les capteurs détectent la présence d’un individu.

Le recyclage est également une préoccupation majeure. A Songdo, un système d’aspirateur central connecté aux différents logements récupère les déchets domestiques, les achemine vers une usine de combustion, qui produit de la chaleur pour réchauffer l’air et l’eau des habitations.

Toujours à Songdo, l’eau de pluie est récupérée, filtrée puis utilisée pour irriguer les parcs. A Masdar, ce sont les eaux usées qui irriguent les espaces verts.

Chaque toit à Fujisawa sera recouvert de panneaux solaires. (Panasonic graphic)
Chaque toit à Fujisawa sera recouvert de panneaux solaires. (Panasonic graphic)

Dans les trois villes, des panneaux solaires sont déployés sur l’ensemble des bâtiments. Sur les toits de Fujisawa, les panneaux solaires sont associés à un système de batteries de stockage et à une pompe à chaleur électrique. La gestion de l’énergie dans les trois villes est assurée par des systèmes informatiques avancés.

Fujisawa a prévu une carte, qui en plus de donner accès à des services connectés (location de voiture, portail d’information, etc.), permet de cumuler des points à chaque action « verte ». Par exemple, un effort pour réduire votre consommation énergétique peut vous permettre de diminuer le taux d’intérêt de votre emprunt immobilier ou vous donner des crédits à dépenser dans les commerces de la ville.

Comment se déplace t-on dans une ville intelligente ?

Que ce soit à Fujisawa, à Songdo ou à Masdar, la ville se parcourt d’abord à pied dans d’immenses espaces verts. Paradoxalement c’est grâce aux nouvelles technologies que le mouvement walkable (littéralement marchable) fait son chemin. A Masdar, vous vous trouvez en permanence à moins de 250 mètres d’un moyen de transport et vous êtes prévenus de l’arrivée de ceux qui vous concernent.


La mobilité à Fujisawa

A Fujisawa, c’est le royaume du partage : vélo, scooter ou voiture électrique. Vous pouvez même vous faire livrer votre véhicule à domicile. Vous pouvez également changer de batterie dans les bornes de rechargement.

Les Personal Rapid Transit à Masdar
Les Personal Rapid Transit à Masdar.

A Masdar, vous pourrez prendre un PRT (Personal Rapid Transit), entre transport collectif et transport individuel, ce sont des véhicules pour 10 personnes maximum qui se déplacent automatiquement (sans chauffeur) selon une voie définie, dirigés par des capteurs au sol.

Une ville ultra connectée


Présentation des services connectés à Fujisawa

Une infrastructure de communication très haut débit parcourt chaque m2 des trois villes. A Songdo, « sans sortir de la maison, une personne pourrait consulter son médecin, prendre son cours de yoga, ou encore assister à une réunion », explique Munish Ketrapal de Cisco, qui a installé des systèmes de téléprésence dans tous les bâtiments de la ville.

La mise en réseau de la ville sert aussi la sécurité : caméras de vidéo surveillance, capteurs, reconnaissance de plaque d’immatriculation… Les données collectées sont utilisées pour améliorer la gestion de la ville. Plusieurs services de télésanté sont prévus à Songdo et Fujisawa, permettant de mesurer en permanence les signes vitaux (pouls, respiration…), d’alerter les services médicaux ou de communiquer avec eux en téléprésence. Le réseau de communication dans la ville de Fujisawa permet aussi d’alerter rapidement l’ensemble de la ville en cas d’alerte sismique, incendie, infraction…

Un rêve ? Pas loin. Mais la technologie, si elle peut nous aider à mieux organiser la ville et la rendre plus smart, ne nous rendra pas forcément plus intelligent(e) individuellement… C’est à chacun d’entre nous de s’emparer de ce rêve urbain afin d’échanger les uns avec les autres et construire des villes où nous vivrons en bonne intelligence.

Liens :

– Le programme Smart Cities d’Orange
– Sur Songdo : À quoi ressemblera la ville de demain ?
Masdar City, la ville verte au pays de l’or noir
Vision de Songdo

publié le 31/03/2014
par Chrystèle Bazin

mots-clés :

publié le 31/03/2014
par Chrystèle Bazin

mots-clés :

vous aimerez aussi